Le cinéma allemand par genre : Classiques, Films d’auteur, Drame

Le cinéma allemand par genre : Classiques, Films d'auteur, Drame

Aguirre, la colère de Dieu – Le ténébreux alter ego de Klaus Kinski

Werner Herzog était prêt à toutes les folies pour réaliser un bon film, y compris celle d’emmener son équipe de tournage dans l’un des pires endroits au monde : la jungle. De son voyage au pays de tous les extrêmes, le réalisateur allemand a ramené l’un des sommets de l’art cinématographique : Aguirre, la colère de Dieu. Au …
Le cinéma allemand par genre : Classiques, Films d'auteur, Drame

Benni dynamite le système

Écoutez l’article : Il ne semble pas exister de mots français correspondant au titre original allemand Systemsprenger que l’on pourrait traduire par dynamiteur de système. Le terme n’existe pas officiellement dans le dictionnaire de l’aide sociale, mais c’est un mot issu du quotidien des professionnels. Selon eux, le système, tel qu’il est pensé, est bénéfique pour la plupart …
Le cinéma allemand par genre : Classiques, Films d'auteur, Drame

Berlin la nuit, en temps réel : Victoria de Sebastian Schipper

Berlin la nuit, en temps réel : Victoria de Sebastian Schipper, c’est 140 minutes dramatiques tournées en une seule prise, sans la moindre coupure. Depuis Cours, Lola, Cours (1998), aucun autre film allemand n’avait autant suscité de réactions et d’intérêt. En effet, Victoria a été vendu dans 60 pays et a remporté de nombreux prix dont pas moins …
Le cinéma allemand par genre : Classiques, Films d'auteur, Drame

Cœur de pierre (1950) – le vrai bonheur se cache dans votre cœur

En 1946, les Soviétiques décident de créer un outil pour dénazifier la RDA, la DEFA. Au final, la DEFA produira 850 films entre 1946 et 1990. Parmi eux, Cœur de pierre, réalisé par Paul Verhoeven. Paul Verhoeven, réalisateur homonyme du célèbre réalisateur de La chair et le sang et de Total Recall, se voit d’abord embauché par la …
Le cinéma allemand par genre : Classiques, Films d'auteur, Drame

Der Bunker, séquestration, maltraitance, éducation

Habituellement, en temps de guerre, le terme bunker évoque un lieu qui protège. Depuis quelque temps, de Michael (2001) à 10 Cloverfield Lane (2016), il est plutôt associé à la séquestration et à la maltraitance. C’est maintenant au tour d’un jeune réalisateur indépendant de se consacrer au sujet pour illustrer l’éducation parentale et scolaire. L’Étudiant (Pit Bikowski – …
Le cinéma allemand par genre : Classiques, Films d'auteur, Drame

Der Fan d’Eckhart Schmidt, un film exigeant, entre cinéma d’auteur et d’horreur

À la vue de Der Fan, et en particulier de son final à déconseiller aux âmes sensibles, il n’est pas surprenant que l’Allemagne ait donné naissance à un film comme Nekromantik de Jörg Buttgereit (1987). Film exigeant, l’oeuvre de Désirée Nosbusch et de Eckhart Schmidt s’inscrit effectivement et pleinement dans une tradition cinématographique européenne empruntant au cinéma d’horreur …
Le cinéma allemand par genre : Classiques, Films d'auteur, Drame

Felidae, un film avec des animaux, pas pour les enfants

Felidae n’a rien d’un film pour enfants. Il affiche d’ailleurs plus de points communs avec Fritz the Cat, classé X à sa sortie en France en 1972, qu’avec Les Aristochats. Cependant, contrairement au film de Ralph Bakshi qui choque pour faire rire, Felida, quant à lui, est un véritable thriller policier dans la lignée d’un Seven. La comparaison …
Le cinéma allemand par genre : Classiques, Films d'auteur, Drame

Il est de retour de David Wnendt

En 2015, David Wnendt, met en scène l’adaptation du roman Il est de retour du journaliste et écrivain allemand Timur Vermes. Sorti en 2012, le roman imagine le retour d’Adolf Hitler en 2011, en plein centre de Berlin. Le livre est resté 20 semaines en tête de la liste des best-sellers, deux millions d’exemplaires se sont écoulés et …
Le cinéma allemand par genre : Classiques, Films d'auteur, Drame

Jeunes Amours dans une Allemagne renaissante et attachante

Au milieu des années 50, en Allemagne, on ne voulait plus entendre parler de politique et surtout, on souhaitait oublier les atrocités de la guerre ; ce qu’on attendait du cinéma, c’était donc du dépaysement avant tout. C’est dans ce contexte que naissent les films de terroir. Sur fond de paysages ruraux, les thématiques abordées par ce genre …
Le cinéma allemand par genre : Classiques, Films d'auteur, Drame

Jonathan sur les traces de Nosferatu

Jonathan de Hans W. Geissendörfer est bien accueilli par les critiques à l’époque de sa sortie, ce qui s’explique aisément par son appartenance au cinéma d’auteur. En effet, Jonathan n’est pas un film de genre ; il s’agit plutôt d’une parabole politique dans laquelle les suceurs de sang exploiteurs symbolisent les oppresseurs décadents. Un jeune homme se rend …
Le cinéma allemand par genre : Classiques, Films d'auteur, Drame

Kokon (2020) – Devenir un beau papillon et quitter son bocal

Kokon est un film qui invite au dialogue et non pas à la polémique. Une réussite lorsque l’on sait que le petit chef-d’œuvre de Leonie Krippendorff s’attaque à un sujet très controversé comme la performativité du genre. Bienvenue dans un monde genré Homophobie, sexisme, discours anti avortement, machisme et domination masculine, soumission des adolescentes à la sexualisation des …
Le cinéma allemand par genre : Classiques, Films d'auteur, Drame

L’Histoire du petit Muck – parabole sur le sens de l’amitié

Le film, L’Histoire du petit Muck, est considéré comme l’un des plus grands succès des films pour enfants produits par le studio DEFA en RDA. Les 13 millions de spectateurs qui ont acheté un billet pour voir le film dans les années 50 acquiesceront probablement, tout comme les spectateurs contemporains qui découvrent le film aujourd’hui encore. Car, en …
Le cinéma allemand par genre : Classiques, Films d'auteur, Drame

La Chute et la démystification de l’incarnation du nazisme

La crème de la crème du cinéma allemand s’est réunie pour mettre en images l’agonie du nazisme, non pas depuis le point de vue des victimes, mais depuis ses propres rangs En 1942, la munichoise Traudl Junge (Alexandra Maria Lara) devient la nouvelle secrétaire d’Adolf Hitler (Bruno Ganz). Ce sera également la dernière. En effet, deux années plus …
Le cinéma allemand par genre : Classiques, Films d'auteur, Drame

La Conférence – un téléfilm pour ne pas oublier

Pas facile de représenter la Seconde Guerre mondiale au cinéma. On se rappelle de La liste de Schindler qui proposait, dans l’horreur, de s’identifier à un personnage positif. Pour La conférence, cette solution est impossible car aucun des protagonistes n’est à sauver. L’Histoire l’a bien démontré. La Conférence essaye néanmoins d’isoler une personne, voire deux, qui auraient éventuellement …
Le cinéma allemand par genre : Classiques, Films d'auteur, Drame

La Vague : Le cercle des nazis disparus

La jeunesse du réalisateur de la Vague (2008), Dennis Gansel, a été marquée par ses discussions avec son grand-père qui soutenait le gouvernement nazi. Ces échanges lui ont permis de comprendre que l’attrait pour le fascisme était une affaire de séduction et de psychologie. Pour Gansel, l’expérience menée en 1969 par le professeur d’histoire Ron Jones est un …
Le cinéma allemand par genre : Classiques, Films d'auteur, Drame

La Vie des autres – État de surveillance

En 2006, La Vie des autres sort au cinéma après deux films évoquant la RDA : L’Allée du Soleil et Good Bye Lenin, deux œuvres portant un regard léger sur cet État affilié à l’URSS au sein du bloc de l’Est. Les points communs entre les trois œuvres s’arrêtent là. En effet, le film de Florian Henckel von …
Le cinéma allemand par genre : Classiques, Films d'auteur, Drame

La Ville dorée (1942) – Pas de pitié pour qui trahit sa patrie

Qui trahit la patrie doit en payer le prix ! Le réalisateur Veit Harlan, qui connaît son heure de gloire durant la période nazie, l’a bien compris. En conséquence, il réserve à Anna, l’héroïne de La Ville dorée, un sort à la hauteur de son crime. Cependant, le châtiment choisi à l’époque ne satisfait pas Joseph Goebbels. Le …
Le cinéma allemand par genre : Classiques, Films d'auteur, Drame

Le Cabinet du docteur Caligari : Les déambulations contrôlées du somnambule Cessare comme symboles de l’Allemagne d’après-guerre.

Simple marionnette entre les mains du docteur Caligari, Cessare symbolise l’abus de pouvoir de l’état et la jeunesse errant dans une Allemagne sortant de la Première Guerre mondiale. Le Cabinet du docteur Caligari est le film le plus connu de l’époque weimarienne qui s’étend de 1918 à 1933. C’est une période trouble pour l’Allemagne qui porte encore le …
Le cinéma allemand par genre : Classiques, Films d'auteur, Drame

Le Ciel rouge – doux et amer

Après Ondine (2020), Le Ciel rouge est le second volet d’une trilogie dédiée au romantisme allemand. Vague à l’âme, langueur, introspection et recherche de l’unité intérieure se confrontent à la dure réalité d’un monde malade, symbolisé par un feu de forêt qui va contraindre les protagonistes à sortir de leur zone de confort. Le film du réalisateur Christian …
Le cinéma allemand par genre : Classiques, Films d'auteur, Drame

Le Sang du pélican – instinct maternel et sorcière

Les hommes n’ont pas toujours la solution, les femmes ne sont pas toujours passives, les enfants ne sont pas toujours adorables, les films d’auteurs ne sont pas toujours ennuyeux, les films de genre ne sont pas toujours superficiels… Wiebke exerce un drôle de métier que l’on ne voit pas tous les jours au cinéma et pour cause, il …
Le cinéma allemand par genre : Classiques, Films d'auteur, Drame

Le Trésor du lac d’argent – la création du mythe Winnetou

Réalisé par Harald Reinl en 1962, Le Trésor du lac d’argent a été un tel succès en salle lors de sa sortie en Allemagne que les producteurs ont saisi l’occasion pour initier une franchise entièrement consacrée au personnage de Winnetou inventé par Kar May. Aux origines un aventurier… Karl May, c’est l’un des romanciers allemands les plus productifs …
Le cinéma allemand par genre : Classiques, Films d'auteur, Drame

Le Troisième Sexe : Luxure, débauche, homosexualité et proxénétisme dans l’Allemagne de la fin des années 50

Pendant la dictature nationale-socialiste, le réalisateur Veit Harlan, protégé de Goebbels, a été responsable d’un grand nombre de films de propagande. On lui doit par exemple Le Juif Süss (1940), film antisémite, grand succès international qui, en France, est acclamé par la presse collaborationniste, provoque des violences antisémites et fait l’objet d’attentats à la bombe. Pour ce film, …
Le cinéma allemand par genre : Classiques, Films d'auteur, Drame

M le Maudit, l’un des films les plus importants du cinéma allemand

Au début du siècle, un assassin d’enfants terrorise la ville. La police, pourtant sur les dents, ne trouve aucun indice qui pourrait l’amener à découvrir le monstre. Agacée, elle se met à faire des descentes dans les milieux louches de la ville. Les truands, regroupés en « commission d’enquête », décident de prendre les choses en main et …
Le cinéma allemand par genre : Classiques, Films d'auteur, Drame

Nekromantik – Art et essai grotesque

Lorsque Nekromantik paraît en 1988, le film de Jörg Buttgereut est immédiatement classé parmi les œuvres dont la vision est difficile à soutenir, au même titre qu’un Massacre à la Tronçonneuse. Nekromantik était effectivement une sacrée épreuve ! Aujourd’hui, la force évocatrice est probablement intacte, mais il est possible que son aspect grotesque joue en sa défaveur. Tobe …
Le cinéma allemand par genre : Classiques, Films d'auteur, Drame

Nekromantik 2 (1991) – le point de vue féminin

L’ombre de la plus célèbres des nécrophiles, Karen Grenlee, plane au-dessus de Nekromantik 2, comme l’atteste le croquis qu’elle a dessiné et qu’on entraperçoit négligemment accroché au mur lorsque Monika fait l’amour avec le cadavre de Robert… En 1979, la jeune Américaine, alors âgée de 23 ans, a subtilisé un cadavre au salon funéraire où elle travaillait comme …
Le cinéma allemand par genre : Classiques, Films d'auteur, Drame

Nosferatu de Friedrich Wilhelm Murnau

Bien que le scénariste Henrik Galeen a changé les lieux, les noms (Dracula devient Orlok, Lucie se transforme en Ellen, Jonathan s’appelle Hutter, etc), supprimé quelques passages et réécrit la fin, on reconnaît immédiatement le Dracula de Bram Stoker dans le film de Murnau. À un point tel d’ailleurs que Nosferatu fait sans nul doute partie des adaptations …
Le cinéma allemand par genre : Classiques, Films d'auteur, Drame

Nosferatu, fantôme de la nuit – humanité aux abois

Avec Nosferatu, fantôme de la nuit, Werner Herzog concrétise le remake de l’un des films les plus importants du cinéma allemand. Appuyé par un casting exceptionnel (Klaus Kinski, Isabelle Adjani, Roland Topor, Bruno Ganz), le réalisateur de Aguirre, la colère de Dieu (1972), propose une interprétation toute personnelle de l’oeuvre remontant à 1922. Pour autant, Herzog ne dénature …
Le cinéma allemand par genre : Classiques, Films d'auteur, Drame

Oublier un temps la guerre grâce à ce diable de garçon

À la suite d’un pari, Pfeillfer, romancier quadragénaire, rase sa moustache, coiffe ses cheveux à la mode et se déguise avec des vêtements plus décontractés pour se rajeunir afin de retourner sur les bancs de l’école et faire des farces à ses professeurs. Ce diable de garçon (1944) fait ainsi écho au désir de tout un peuple de …
Le cinéma allemand par genre : Classiques, Films d'auteur, Drame

Piroschka : La comédie est une chose sérieuse

Durant les années 50 et l’ère Adenauer, l’Allemagne produisait essentiellement des films de terroir ou des comédies populaires conservatrices. Piroschka n’a rien avoir avec ces films routiniers, bien au contraire. Nous sommes en 1925, l’étudiant Andreas est en route pour la Puszta hongroise où il compte passer ses vacances. Avec ses plaines et son mode de vie authentique …
Le cinéma allemand par genre : Classiques, Films d'auteur, Drame

Résister ou collaborer ? Réponse avec La leçon d’allemand de Christian Schwochow

L’Allemagne continue d’étudier et d’analyser ce qui s’est déroulé durant la plus terrible période de son histoire. Ce travail de mémoire apparaît d’autant plus nécessaire qu’il semble que nous n’ayons toujours pas su tirer les enseignements essentiels de cette triste page de l’humanité. Écouter l’article Dans ce contexte désolant, la réflexion que propose le film de Christian Schwochow …
Le cinéma allemand par genre : Classiques, Films d'auteur, Drame

Unheimliche Geschichten, cinq histoires mettant en scène la Catin, le Diable et la Mort.

Unheimliche Geschichten se compose de cinq histoires, dont le ciment est joliment assuré par la rencontre dans la boutique d’un libraire, de trois singuliers personnages : la Catin, la Mort, le Diable. Tous les trois prennent vie et sortent littéralement des peintures les hébergeant. Dès lors, ils passent la nuit en s’amusant à lire des histoires les mettant …

Campagne de don pour Thrillerallee

Si vous le souhaitez, vous pouvez soutenir notre site dédié au cinéma allemand qui vibre en nous offrant quelques euros.
Ça nous ferait très plaisir :-)